#FFPAnimaleVétérinaire Péritonite infectieuse féline : un traitement antiviral humain prometteur contre la PIF chez le chat

Péritonite infectieuse féline : un traitement antiviral humain prometteur contre la PIF chez le chat

L’émergence de maladies exotiques chez l’homme, telles que le virus Ebola ou encore le syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), a intensifié la recherche sur la réplication des virus à ARN humains et la mise au point de nouveaux traitements antiviraux. Ces travaux profitent aujourd’hui à la médecine vétérinaire. Ainsi, la péritonite infectieuse féline (PIF), une maladie similaire à une infection virale humaine, bénéficie du développement d’un traitement antiviral prometteur chez l’homme (Remdesivir, GS-5734). Des chercheurs vétérinaires ont testé avec succès l’innocuité et l’efficacité d’un analogue nucléosidique proche, le GS-441524, chez des chats atteints de PIF.

(Source : Vétitude.fr)

2 commentaires

  1. Bonjour
    Ma petite chatte de 2 ans vient d’avoir le diagnostic de la PIF début septembre après avoir eu une échographie abdo -rénale et un test positif au coranovirus.Elle présente une ascite abdominale,les 2 reins sont augmentés de volume et les intestins présentent des signes anormaux.Elle a eu un épisodes d’amaigrissement avec perte d’appétit début août,puis elle s’est remise à manger ,c’est à ce moment qu’elle a développé son ascite .Le vétérinaire lui a fait une injection de corticoide,5 jours d’antibiotiques,un diurétique et des vitamines.
    Je viens vers pour vous demander des renseignements concernant le traitement anti-viral pour la PIF s’il existe et si celui-ci est en vente.
    En attente d’une réponse de votre part.
    Cordialement.Mme Pascale VERDIER

    1. Bonjour afin de vous aider merci de vous rendre sur la page demande d’aide et d’y suivre la procédure nous restons à votre disposition via la page contact afin de répondre à d’éventuelles questions liées à la dite proécudre.

      Excellente journée à vous

      Sylvain Dumont Amrein

      Président

Répondre à Sylvain Dumont Amrein Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *